Test du sac moto AGM Voyager : grand, solide et étanche !

Le sac AGM Voyager  est un sac moto destiné à satisfaire tous vos besoins de chargement que vous partiez seul ou en duo. Avec une grosse capacité et de nombreuses fixations, le sac AGM Voyager vous permet de rouler tranquille, avec vos affaires au sec ! Voici le test complet du sac après un Road Trip de 2000 kms.

Le sac moto AGM Voyager au meilleur prix chez Amazon

Test du sac moto AGM Voyager
Quand il s’agit de charger, on ne rigole pas chez #DBDLT ! Pas question de laisser des affaires à la maison quand on sait de plus que la pluie nous attend au premier tournant de ce road trip sur la Route Nationale 7. Et pas question non plus de fixer mes affaires avec des bouts de ficelle, j’ai pas trop envie de tout ramasser au milieu de la route …

Comme il faut bien trouver une solution fiable, pas d’autre moyen que de regarder les vrais sacs moto. En effet leurs fixations spécialisées, leur robustesse (enfin … certains …) et leur étanchéité (euh, certains aussi …) sont normalement une garantie de survie en milieu hostile (lire ‘pluvieux’ …).

Le tour d’horizon est vite bouclé. Pour équiper le Fat Boy il y a bien évidemment les sacs de la marque. Mais chez Harley-Davidson on laisse un salaire par sac donc on regarde vite ailleurs. Quelques modèles un peu légers plus tard, je tombe sur la marque AGM Biker qui a manifestement fait les choses bien et propose deux gammes de sacs, les Rolly et les Voyager. Et trois tailles par gamme, on frise le bonheur …

Les sacs AGM Rolly sont des sacs ronds, les sacs AGM Voyager sont des sacs de forme plus traditionnelle. Les deux se complètent puisque vous pouvez fixer un Rolly sur un Voyager pour augmenter le volume de chargement. Et les tarifs restent abordables, on va sauver la dernière paye !

Présentation du sac moto AGM Voyager 2

Test du sac moto AGM Voyager

les poches arrières permettent de glisser le sac sur un sissybar quel que soit sa taille  et celle du coussin dorsal (il y a plusieurs poches de tailles différentes)

Mon choix s’est porté sur le sac AGM Voyager 2. Pourquoi celui-ci ? Parce qu’il s’avère suffisamment grand (60l) pour contenir mes affaires pour une semaine (incluant le matériel photo et l’informatique pour publier nos articles sur la route et une tonne d’affaires de pluie). Et parce que j’aimais bien l’idée des deux grosses poches sur le côté. Il est facile d’y caser les affaires de pluie (gants, pantalon) pour les sortir en urgence. Il dispose également d’une poche arrière dans laquelle je peux glisser quelques outils et mon antivol U que je ne sais jamais où caser sur le Fat Boy.

Le modèle Voyager 3 s’avère vraiment trop grand (75l) tandis que le Voyager 1 est guère plus petit (55l) mais un peu plus haut. Il risque donc de dépasser un peu trop de mon sissy-bar. Allons-y pour le Voyager 2 !

Une fois arrivé à destination, le sac AGM Voyager peut se transformer en sac à dos à l’aide de deux sangles intégrées et masquées en utilisation route. Très sincèrement, vu mon chargement, loin de moi l’idée de me ruiner le dos de cette façon, mais si vous devez garder les mains libres pour une quelconque raison, c’est la solution.

La poignée de transport est assez agréable, même avec un sac chargé. Le sac est aussi livré avec une courroie d’épaule et des attaches de rechange, c’est vraiment très complet.

Test du sac moto AGM Voyager

Chaque sac AGM est livré avec une housse de pluie glissée dans la poche interne supérieure. J’ai eu l’occasion de l’utiliser plusieurs fois même si le sac est déjà un peu étanche sans sa housse. En cas de grosse pluie ou de déluge comme nous avons connu sur ce road trip, la housse est indispensable. Malgré sa finesse apparente, elle est parfaitement étanche et tient très bien grâce au cordon qui fait le tour du sac. Cela permet de protéger le dessous du sac et donc les affaires qui sont au fond du sac. J’ai toutefois eu un peu d’humidité le premier soir dans le fond du sac, avec quelques sacs plastiques posés à plat et en ajustant un peu mieux la housse de pluie, le problème est vite réglé.

Le fond du sac est une surface différente du reste, sorte de semelle de protection qui permet de poser le sac à terre sans risque de l’abîmer. Mais cette surface ne raye pas la selle pour autant, elle est suffisamment souple et permet également au sac de ne pas glisser pendant le trajet.

Comment fixer le sac moto AGM Voyager ?

Test du sac moto AGM Voyager

les attaches intégrées facilitent la fixation rapide par sangles

Le Voyager possède un double système de fixation. Vous commencez pas glisser le sac sur le sissy-bar (si vous en avez un …) en utilisant le système de poches arrières. Vous avez le choix de poser le sac sur le porte-bagages ou sur la selle (ça m’arrange, je n’ai pas de porte-bagages …) ou de le laisser pendre à l’arrière (c’est validé par le fabricant mais je n’ai pas osé).

Roulant en solo pour ce trip, j’ai opté pour la selle et transformé ainsi le sac en coussin dorsal, un vrai confort sur la route ! De plus cela évite d’avoir un poids important sur l’arrière de la moto, la tenue de route n’en est que meilleure.

Les sangles intégrées permettent ensuite de sécuriser le sac au sissybar ou à tout autre élément de la moto, à vous de voir. Si vous êtes parano (comme moi) vous pouvez également utiliser les deux sangles opposées pour sécuriser encore un peu plus l’ensemble. Et si votre moto est conçue différemment, vous pouvez encore utiliser deux courroies plus longues, les combinaisons sont vraiment nombreuses.

Poser le sac sur la moto et le fixer prend une minute maximum, le temps de verrouiller les attaches et c’est tout ! Pensez tout de même à emporter un petit cadenas pour empêcher les malins de jeter un œil à l’intérieur du sac si vous laissez la moto seule. Et un câble antivol pour sécuriser le sac, on ne sait jamais …

Test du sac moto AGM Voyager

le sac AGM Voyager sur BMW GS (ou autre moto sans sissybar)

Si vous n’avez pas de sissybar, comme sur la BMW GS ci-dessus, pas de panique. Utilisez votre porte-bagage ou porte-paquet et ça marche pareil !

Mon avis sur le sac moto AGM Voyager

Test du sac moto AGM Voyager

La poche arrière est suffisamment grande pour loger un antivol U et quelques autres affaires – les deux sangles que l’on aperçoit sécurisent le sac par l’arrière (double fixation dans ce cas)

Points forts

Le sac AGM Voyager a plusieurs avantages :

  • il est grand (voire très grand selon le modèle)
  • il est solide avec des coutures très bien réalisées
  • il est étanche (et encore plus avec la housse de pluie)
  • il est vite fixé
  • il a de nombreuses attaches et sangles (livrés avec le sac)
  • il est léger (à vide !)
  • il tient parfaitement en place
  • les poches latérales sont grandes et très accessibles
  • il peut se poser sur la selle ou le porte-bagages

Points faibles

  • le prix, comptez environ 200 euros (mais c’est bien poins que les sacs HD par exemple)
  • il ne se trouve pas partout (commandez-le sur le web, Amazon par exemple)
  • il est trop gros pour être porté en sac à dos au-delà de quelques minutes
  • la taille du sac incite à le remplir et … à l’alourdir …

Cliquez ici pour voir le sac moto AGM Voyager au meilleur prix chez Amazon …

QUESTION : vous voyagez vous-aussi au long cours, quel type de sac utilisez-vous ?

3 thoughts on “Test du sac moto AGM Voyager : grand, solide et étanche !”

  1. Jc dit :

    J’en ai un depuis 10 ans, RàS.
    Il a tout vu, des journées entières sous la pluie, même sans sa capote, la grêle et même la neige.
    Il est passé du Road King Classic au Low Rider S sans broncher, avec même un petit détour par l’Iron mais là je n’étais pas tranquille sans sissy bar.
    Idéal pour des runs d’une semaine où on rencontre des situations diverses qui imposent des tenues appropriées. La seule chose qui n’y rentre pas est mon tapis de sol !
    Quand je le changerai, dans 10 ans, je reprendrai le même !

  2. Laurent dit :

    J’ai le même, super sac qui va très bien sur ma Dyna soit posé sur le porte paquet ou sur la selle.
    Les poches sur le coté sont très pratiques pour ce qu’il faut avoir sous la main rapidement.
    A+

  3. Vincent dit :

    Moi j’ai testé le SHAD Zulupack dans notre périple bien humide dans les Vosges

    Pas cher
    Etanche
    Par contre pas grandes poches de rangement, un fourre-tout étanche avec possibilité de le mettre en sac à dos et pas mal de sangles pour l’attacher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *