Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et … un saute-vent !

Vous adorez le Sportster 883 Iron mais vous voulez plus de coffre ? Harley a pensé à vous et annonce la Harley-Davidson Iron 1200 qui vient rejoindre la « petite » 883 dans la gamme de bécanes craquantes et accessibles.

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200 – photos constructeur

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : un gros moulin pour plus de sensations

Dans la gamme Sportster j’ai toujours eu un faible pour la 48 depuis sa sortie et l’annonce de la 48 Special n’est pas pour me déplaire. J’ai aussi craqué pour la 1200 Nightster en son temps tandis que je ne tombais par terre en regardant l’Iron 883.

Faut dire que je suis ni hyper bad boy, ni jeune femme désireuse de rouler Harley. Des cibles qui vont à merveille à l’Iron, depuis sa sortie la « petite » rencontre un joli succès, c’est un des modèles Harley les plus vendus en France.

Mais chez Harley il y a toujours un Chef Op qui a de la ressource, des modèles existants sous le coude et des idées pour les faire évoluer. Résultat de la cogitation : on prend l’Iron, on lui colle le 1200 bien connu, un saute-vent et hop, on a une Harley-Davidson Iron 1200. Easy non ?

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200, un moteur 1200 … noir !

Des cm3 et du couple, déjà …

Harley a semble-t-il compris le truc : l’évolution Iron 1200 2018 c’est du pareil au même sauf qu’il y a maintenant 300cm3 de plus qui poussent (je vous passe les virgules) et que ça c’est bon pour le coffre. En performances pures ne vous attendez pas à un miracle, la différence entre 883 et 1200 est faible, mais côté sensations c’est là que c’est bon !

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200, tenue noire de rigueur !

Toujours dans l’esprit de produire ses 100 nouvelles machines d’ici à 2027, Harley a ainsi joué la carte de la sécurité avec une base appréciée et du plaisir de pilotage avec un moteur … apprécié aussi. Tout ça ne peut que fonctionner.

Je ne vous fais pas le refrain sur le moteur V-Twin 1200 Evolution, il est archi-connu et apporte du couple (+36% vs. le 883) pour vous prouver qu’un Sportster ça peut enquiller aussi (je me demande toujours pourquoi j’ai laissé partir mon Nightster 1200 chaque fois que je tourne autour de Paris, c’est vous dire).

Bon, et à part le 1200 y’a quoi dedans ?? 

Un look affirmé et un zeste de Vintage, ensuite

On l’aime ou pas mais impossible de dire que l’Iron n’a pas un look bien à elle. Ses roues à bâtons, sa finition noir mat intégral, sa petite roue avant (vs. la 48) faisaient déjà du 883 Iron une petite moto attirante pour qui ne voulait pas d’un gabarit plus imposant (par exemple Street Bob) ou d’une bécane à tourner autour de Paris (oui, la 48 …).

La Harley-Davidson Sportster Iron 1200 hérite d’un nouveau guidon, mini Ape noir satiné. Difficile de lui coller autre chose, le brillant c’est pas possible sur l’Iron et le Chrome ben vous voyez quoi …

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200, le saute-vent, sous cet angle ça passe …

L’autre nouveauté c’est le saute-vent noir brillant, un appendice inédit sur un Sportster et que je demande à voir de près car sincèrement c’est pas trop mon truc le saute-vent. Par expérience du Nightster ça vous évitera quand même de tout prendre pleine face sur l’autoroute, parce qu’avec le 1200 dessous vous pouvez envisager l’autoroute sur moyens trajets sans crainte d’être largués par les Big Twin.

La selle est conforme à l’esprit Iron, solo et reculée. Sa forme vous permettra de ne pas reculer à l’accélération (toujours l’histoire du 1200 …), mais pour les voyages à deux prévoyez un modèle permettant de fixer une extension passager car là ça paraît difficile (mais je n’ai pas confirmation d’Harley encore).

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200 : des jantes à bâtons … noires !

Le look de l’Iron ce sont aussi ses jantes à bâtons. Sur cet Iron 1200 on ne change rien avec une jante de 19 pouces à l’avant et une de 16 à l’arrière, le genre de couple qui assoit l’allure de la machine à coup sûr.

A l’inverse de la 48 Special qui permet de loger 8,3l dans son Peanut, le réservoir de l’Iron 1200 grimpe à 12,5l. Comptez 220km en roulant à allure réglementaire, 280 en roulant très cool. On a vu pire !

Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et ... un saute-vent !

Harley-Davidson Iron 1200, ça vous rappelle quelque chose les décos ??

Côté décoration, Harley a ressorti ses modèles années 70 ! Le réservoir se voit orné de graphismes avec bandes et dégradés de couleur, à voir en vrai mais plutôt sympa.

L’Iron 1200 est dispo en noir, classique, en blanc comme en rouge foncé tendance bordeaux « Twisted Cherry ».

Et parce que vous le valez bien, le système de démarrage sans clé et l’ABS sont de la partie, on n’en attendait pas moins.

Au moment de passer à la caisse, il vous en coûtera 11.290 euros pour la version noire Vivid Black et 11.490 euros pour la version couleur. Autant dire que l’écart avec la 883 est largement en faveur de la 1200 dont la cote à la revente sera supérieure aussi.

Vous avez un Iron 883 ? Vous cherchez un 1200 qui a de la gueule et du caractère ? Dites-moi tout dans les commentaires qu’on puisse en parler !

6 thoughts on “Harley-Davidson Iron 1200 2018 : du coffre, un look et … un saute-vent !”

  1. Falco dit :

    Moi aussi j’ai craqué pour ce 1200 iron, en couleur rouge twisted cherry.
    J’aime trop sa bouille sympa, et franchement vu l’écart de prix avec le 883, y a pas à hésiter. J’ai essayé les deux en concession (le 883 et le 1200 iron), et mon choix a été vite fait.
    Je le récupère en concession…demain !!!! Trop excité, je crois que je ne vais pas dormir cette nuit….

  2. Lulu dit :

    Salut,
    J’en ai une depuis 1 mois et demi, acheté d’occase avec bridage A2, selle biplace, sissy bar et commandes avancées, j’en suis super content, un régal de conduite et de position, par contre, c’est vrai qu’avec un plein, je fais pas plus de 160 bornes sans la réserve.
    Vivement que je passe en stage 1 et change mes pots.

  3. Progneaux dit :

    J’ai également craqué sur ce modèle et je fais entre 155 et 170 km pour une simple et bonne raison, c’est qu’un plein fait 8l… Et j’ai du mal à croire que la réserve fasse 4,5l. Du coup il y a vraiment un problème avec ce réservoir, il ne fait pas les 12,5l annoncés.

  4. Eric Perez dit :

    Pour ma première moto cela devait être forcément une Harley. J ai craqué pour ce 1200 iron noir, en y ajoutant un phare à led et des silencieux Cobra. Reçue le 5 octobre dernier j ai 3700 km, et je me régale, par contre l autonomie c est pas ça, peut-être parce que je suis bridé, mais Max 160 km…

    1. 160 kms ça ne paraît pas beaucoup en effet, tout dépend de ta conduite aussi et des conditions de circulation, route ou ville. Avec mon 1200 je consommais en moyenne 5l/100 ce qui me donnait une autonomie d’environ 250 kms sur la route, un peu mon ne en ville. Le Stage 1 permet de baisser la consommation aussi, avec le Fat Boy en 103 je consomme environ 1l de moins en Stage 1 qu’en version stock.

  5. Jc dit :

    Mise à part ce guidon trop haut pour mon goût je le trouve réussi ce douze. La déco style AMF ne rappellera rien aux niewbies et est bien dans l’air du temps.Pas regardé mais j’espère qu’il lui ont relevé la garde au sol, histoire de ménager les pots.
    J’ai eu un Iron pendant 7 ans et ce qui lui manquait c’était justement du coffre et un peu de hauteur justement, mais boudiou qu’il décoiffait dans les virolos de montagne.
    Réussi je trouve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *