De Paris à Bordeaux par la RN10

L’autoroute est le plus court chemin pour aller d’un point A à un point B. Mais quand on roule à moto pour son plaisir le chemin le plus court est rarement le meilleur : aller de Paris à Bordeaux par la RN10 est autrement plus intéressant que par l’A10 !

Paris à Bordeaux par la RN10

A l’occasion d’un Pont de Mai, j’ai décidé de passer à l’action et d’aller de Paris à Bordeaux par la RN10 avant de faire le tour du Médoc.

Après avoir suivi la RN7 de Paris à Menton, c’est donc à la RN10 que je m’attaque en ce Vendredi matin. Je n’irai pas jusqu’à la frontière espagnole, le timing est trop serré, j’ai 4 jours, un tour du Médoc à boucler et je suis attendu à Bordeaux. On va en garder un peu pour plus tard !

Paris à Bordeaux par la RN10

Trajet De Paris à Bordeaux par la RN10

De Paris à Bordeaux par la RN10 – Première partie

De Paris à Chartres

Autant le dire tout de suite j’ai triché un peu pour quitter Paris. Plutôt que de rejoindre la RN10 Porte de Saint-Cloud j’ai fait le choix d’emprunter l’autoroute jusqu’à Ablis avant de rejoindre la RN10.

J’ai pris cette liberté sur l’itinéraire historique car je dois être à Bordeaux le soir et près de 600 km de route nationale m’attendent. J’ai des pauses photo à faire, un peu d’essence à mettre de temps en temps même si le Fat Boy est économe sur ce type de trajet (350km d’autonomie, vous avez bien lu). Et puis c’est quand même un week-end détente, no stress !

Paris à Bordeaux par la RN10

Première pause après Chartres

Sortie de Paris sans encombres, tronçon d’autoroute vite avalé, plein fait (il n’y avait plus d’essence à Paris, merci la gréve …), j’évite le centre de Chartres pour gagner un peu de temps (j’y suis déjà passé ici).

De Chartres à Tours

C’est un des tronçons les plus agréables de la RN10 pour les motards. Une belle Route Nationale, bien revêtue, peu de circulation, un nombre limité d’agglomérations à traverser (ce qui n’empêche pas les radars trèèèès fréquents).

De quoi avancer à bonne allure tout en profitant d’un paysage très varié entre les grandes plaines de la région de Chartres et celles de la région tourangelle.

Paris à Bordeaux par la RN10

Tours et le pont Wilson sur la Loire

Pause photo à Tours au pied du pont Wilson. Le temps est magnifique, il fait (très) chaud et c’est un vrai plaisir de rouler sur cette RN10, ses longues lignes droites et ses grandes courbes.

De Tours à Poitiers

Après Tours la RN10 vous fait encore profiter de son parcours agréable, le rythme est soutenu, bien loin de celui de l’autoroute mais tellement plus agréable.

De Paris à Bordeaux par la Route Nationale 10

Poitiers, les remparts

La région de Poitiers mérite le détour, elle a beaucoup évolué depuis ces dernières années et je regrette de ne pas avoir plus de temps à consacrer à la découverte de certains lieux. Le centre-ville m’a moins emballé, malgré que les vestiges historiques soient intéressants si vous aimez les vieilles pierres.

De Paris à Bordeaux par la Route Nationale 10 – Seconde partie

De Poitiers à Angoulême

Cette seconde étape du parcours de Paris à Bordeaux par la RN10 s’avère beaucoup plus monotone que la première. Disons-le, c’est même un peu chiant sur la fin ! La RN10 délaisse ses grandes courbes pour un long ruban à quatre voies et le rythme s’apparente plus à celui de l’autoroute (à 20km/h près) qu’à une nationale à virages.

De Paris à Bordeaux par la Route Nationale 10

Angoulême, la cathédrale Saint-Pierre

Angoulême, la cité des remparts, est une autre étape emblématique sur la RN10. Et une autre pause qu’il vous faut absolument faire. Saviez-vous que la cathédrale Saint Pierre d’Angoulême, tout en haut de la ville, a des similitudes avec Saint-Front de Périgueux et le Sacré-Coeur à Paris ? Merci aux architectes Viollet le Duc et Paul Abadie (et un peu aussi à François pour l’info !).

D’Angoulême à Bordeaux

Quelques longueurs de voies rapides encore avant de rejoindre Bordeaux. Le temps passe, les heures de route s’accumulent et j’ai choisi d’arriver par la voie rapide et le Pont d’Aquitaine. En face c’est un bouchon de plusieurs dizaines de kilomètres pour sortir de la ville, il n’y a pas qu’à Paris que ça coince le vendredi soir !

La région bordelaise a un côté magique que j’apprécie toujours beaucoup. Qu’il s’agisse de franchir la Dordogne sur le pont à proximité de Saint-Vincent de Paul comme de traverser le pont d’Aquitaine, notre Golden Gate à nous, la vue est magnifique. Même depuis le tronçon d’autoroute, si si !

Pas de pause photo sur le Pont d’Aquitaine à mon grand regret, je ne me vois pas stopper en plein milieu ! Vous aurez donc droit à une vue empruntée faute de mieux 🙂

Bordeaux, le Pont d'Aquitaine

Image (C) Philippe – Bordeaux, France — originally posted to Flickr as pont d’Aquitaine, CC BY 2.0

End of the trail

C’est au terme d’un long trajet de près de 600km et 9h30 de route que je coupe le contact pour souffler un peu.

Paris est loin et la journée est finalement passée bien vite. Le plaisir de rouler, de profiter de paysages sans cesse renouvelés, bercé par le son du Big Twin (et des deux Remus aussi …), il ne m’en fallait pas plus pour finir la journée heureux. Pas une goutte de pluie non plus (Remember RN7 …), on frise le bonheur absolu !

Mes nombreuses haltes ont fait chuter la moyenne mais, on s’en fout au risque de me répéter, c’est en prenant ainsi le temps de découvrir ce qui vous attend tout au long de la route et d’immortaliser quelques moments que vous profitez au mieux du voyage. Dans mon cas, c’est fait !

Je n’en reste pas là puisque le Tour du médoc à moto s’annonce, je vous raconte ça bientôt …

Ca vous plaît ? Partagez !

Ne partez pas sans lire aussi ...

4 thoughts on “De Paris à Bordeaux par la RN10”

  1. The PRIMITIF dit :

    Bonjour ,
    Il y’a quelques années de cela ,c’était encore plus beau ,parce que il y avait peu de tronçons à quatre voies . Cela dit ,c’est un beau petit périple que j’ai déjà effectué il y a pas mal d’années .Je suis aussi “monté à Paname par un maximum de petites routes départementales . Je sais ,c’est presque du vice et il ne faut pas être attendu … Sur le chapitre de la consommation ,je n’en reviens pas ,parce que ma DYNA tout en ayant une consommation raisonnable ,je suis loin d’atteindre ce kilométrage avec un plein .L’autre jour j’ai lu ton essai sur les sacoches et je n’ai pas pris le temps de répondre .Mon avis est celui là .
    Si des sacoches sont pratiques même si elles ne sont pas en cuir on s’en fout Hhahaha !
    Bonne route et bonnes vacances !

    1. Le Fat consomme moins de 5l/100 sur ce type de routes sans me traîner non plus. C’est beaucoup mieux depuis le Stage 1, avant elle consommait plus.
      Pour le test des sacoches c’est Vincent, mon acolyte (on écrit à deux sur le
      Blog)

  2. Robby One dit :

    Very good frère biker 😉 Pareil, avec mon Street Bob je prend que les nationales, t’as bien raison.

  3. Mapassion dit :

    Merci pour ce résumé. Un bonjour d’Angoulême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *